République d'Ostaria-RPG Politique

Micronation
 
Derniers sujets
Les posteurs les plus actifs du mois
Stéphane Dubois
 
Jérôme Plassel
 
Damien Carmel
 
Albert delfrous
 
Représentant Belgogien
 
Christian Duroux
 
Julien Battista
 
François Dickson
 
John Wilkilson
 
Jeffrey Simkos
 
Les posteurs les plus actifs de la semaine
François Dickson
 
Jeffrey Simkos
 
Albert delfrous
 
Représentant Belgogien
 
Jérôme Plassel
 
Erce Klinton
 
Agrippine Sonners
 
Stéphane Dubois
 
Christian Duroux
 
Julius Muller
 
Ceux qui commencent le plus de sujets
François Dickson
 
Alex Colin
 
Jérôme Plassel
 
Albert delfrous
 
L'État Ostarien
 
Stéphane Dubois
 
Louis Chaldon
 
Mickaël Ruiz
 
Christian Duroux
 
Nicolas Barouel
 
Connexion
Nom d'utilisateur:
Mot de passe:
Connexion automatique: 
:: Récupérer mon mot de passe

Partagez | 
 

 S05 - Modification du Code Civil

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Alex Colin
Admin
avatar

Messages : 647
Date d'inscription : 11/01/2016
Age : 36

Feuille de personnage
Carte d'identité & Passeport - Fin de Validité : 05/01/2018
Carte Diplomatique - Fin de Validité :
Carte Visa Touriste - Fin de Validité :

MessageSujet: S05 - Modification du Code Civil   Lun 6 Fév - 16:12

Citation :
Code Civil

Titre I.Les droits civils

Article 1: Tout Ostarien jouit de ses droits civils sauf cas contraire stipulé par un acte de justice.

Article 2: L'exercice des droits civils est indépendant de l'exercice des droits politiques, tels que stipulés par le Code électoral.

Article 3: Chaque citoyen dispose du droit à la vie privée. Tout manquement ou atteinte à la vie privée peut être sanctionné par la justice. Est considéré comme atteinte à la vie privée toute utilisation de données à caractère personnels sans autorisation des principaux intéressés.

Article 4: Chaque citoyen dispose du droit à la présomption d'innocence. Est considérée comme contraire à la présomption d'innocence, toute condamnation faite par un individu quelconque avant la rendue officielle du verdict par la justice.

Article 5: Chacun est tenu d'apporter son concours à la justice ou aux forces de l'ordre en vue d'une enquête pour trouver la vérité.

Article 6: Les étrangers sont tenus aux même droits que les Ostariens pendant l'ensemble de la durée de leur présence sur le territoire de la République.

Article 7: Toute atteinte à la dignité de la personne est condamnable par la justice. Est considéré comme atteinte à la dignité toute action entraînant l'implication du corps d'une personne sans son accord.

Article 8: Chacun dispose du droit au respect de son corps. Cette dignité ne cesse pas après la mort. Les personnes décédées doivent être traités avec respect, dignité et décence.

Article 9: Aucune rémunération ne peut être allouée à celui qui se prête à une expérimentation sur sa personne, au prélèvement d'éléments de son corps ou à la collecte de produits de celui-ci.

Article 10: Toute gestation ou procréation pour autrui est illégal et condamné par la justice.

Article 11: Tout donneur d'un élément ou d'un produit de son corps reste anonyme pendant tout le processus. Ni le donneur ni le receveur ne connaîtront leur identité.

Article 12: L'examen des caractéristiques génétiques d'une personne ne peut être entrepris qu'à des fins médicales, de recherche scientifique ou de requête judiciaire.

Titre II.L'octroi de la nationalité ostarienne

Article 13: Les demandes en vue d'acquérir, de perdre la nationalité ostarienne ou d'être réintégré dans cette nationalité, ainsi que les déclarations de nationalité, peuvent, dans les conditions prévues par la loi, être faites, sans autorisation, dès l'âge de seize ans.

Le mineur âgé de moins de seize ans doit être représenté par celui ou ceux qui exercent à son égard l'autorité parentale.

Doit être pareillement représenté tout mineur dont l'altération des facultés mentales ou corporelles empêche l'expression de la volonté. L'empêchement est constaté par un certificat délivré par un médecin spécialiste choisi sur une liste établie par le procureur de la République. Ce certificat est joint à la demande.

Article 13.1 :Toute personne souhaitant avoir la nationalité ostarienne doit passer un examen de naturalisation dans lequel des questions sur la langue française, l'histoire, la culture, et le fonctionnement de la République. Cet examen est organisé par la Cour suprême. Le passer est entièrement gratuit.

Article 14: Toute tentative d'actes terroristes, de haute trahison envers la nation ostarienne ou de crime contre l'humanité se verra puni par le retrait de la nationalité ostarienne.

Article 15: Toute personne, née de parents ostariens et sur le territoire Ostarien, excepté les ambassades, se verra octroyé d'office la nationalité ostarienne. En cas de double nationalité, il est permis au citoyen de choisir sa nationalité.

Article 16: Toute personne née de parent ostariens à l'étranger se verra octroya la nationalité ostarienne.

Article 17: Toute personne de nationalité étrangère, et s'unissant par le mariage à une personne de nationalité ostarienne, se verra octroyé la nationalité ostarienne.

Article 18: Le Ministère de l'Intérieur se réserve le droit d'octroyer la nationalité ostarienne à toute personne ayant réalisé un acte héroïque ou s'étant illustré de quelconque manière au profit de la République.

Article 19: Tout étranger souhaitant obtenir la nationalité ostarienne se doit d'être âgé de 18 ans au minimum.

Titre III.Majorité, Minorité et tutelle

Article 20: La majorité est fixée à dix-huit ans accomplis. A cet âge, chacun est capable d'exercer l'ensemble de ses droits civiques et politiques.

Article 21: Le mineur est l'individu de l'un ou l'autre sexe qui n'a point encore l'âge de dix-huit ans accomplis.

Article 22: Dans toute procédure le concernant, le mineur capable de discernement peut, sans préjudice des dispositions prévoyant son intervention ou son consentement, être entendu par le juge ou, lorsque son intérêt le commande, par la personne désignée par le juge à cet effet. Tout mineur, âgé d'au moins 14 ans, peut être condamné par la justice.

Article 23: L'administrateur légal représente le mineur dans tous les actes de la vie civile, sauf les cas dans lesquels la loi ou l'usage autorise les mineurs à agir eux-mêmes.

Article 24: Un mineur âgé de seize ans révolus peut être autorisé, par son ou ses administrateurs légaux, à accomplir seul les actes d'administration nécessaires à la création et à la gestion d'une entreprise individuelle.

Article 25: Le mineur peut être émancipé par le mariage dès l'âge de seize ans révolus.

Article 26: L'émancipation est prononcée s'il y a de justes motifs, par le juge des tutelles, à la demande des père et mère ou de l'un d'eux.
Lorsque la demande sera présentée par un seul des parents, le juge décidera, après avoir entendu l'autre, à moins que ce dernier soit dans l'impossibilité de manifester sa volonté.

Article 27: Les comptes bancaires et propriétés gérés par la tutelle sont rendus automatiquement au principal intéressé dès la mise en place de l'émancipation.

Article 28: Le mineur émancipé est capable, comme un majeur, de tous les actes de la vie civile.

Titre IV.Mariage et pacte civil

Article 29: Un pacte civil de solidarité est un contrat conclu par deux personnes physiques majeures, de sexe différent ou de même sexe pour organiser leur vie commune. Les personnes de même sexe sont exclus du pacte civil.

Article 30: Le pacte civil de solidarité n'est pas applicable pour des personnes de même famille, des personnes dont l'une des parties au moins est engagée dans des liens de mariage et des personnes dont l'une des parties au moins est déjà engagée dans un pacte civil de solidarité.

Article 31: Les partenaires liés par un pacte civil de solidarité s'engagent à une vie commune, ainsi qu'à une aide matérielle et une assistance réciproques. Si les partenaires n'en disposent autrement, l'aide matérielle est proportionnelle à leurs facultés respectives.
Les partenaires sont tenus solidairement à l'égard des tiers des dettes contractées par l'un d'eux pour les besoins de la vie courante.

Article 32: Le pacte civil de solidarité doit être prononcé par un juge, un avocat ou un greffier de justice, avec assentiment des deux parties.

Article 33: Le pacte civil de solidarité se dissout par la mort de l'un des partenaires ou par le mariage des partenaires ou de l'un d'eux. La dissolution est également possible en cas de demande de l'un des deux partenaires ou par consentement mutuel. En ce cas, la dissolution prend effet à la date de l'événement.

Article 34: Le mariage ne peut être contracté avant seize ans révolus.

Article 35: Le mariage peut être contracté par deux personnes de sexe différent ou de même sexe.

Article 36: Le mariage ne peut être contracté qu'en présence des deux partenaires.

Article 37: Il n'est pas possible de contracter un second mariage avant la prononciation de la dissolution du premier. Aucune limite de contraction de mariage n'est imposée par la loi.

Article 38: Les mineurs ne peuvent contracter de mariage sans l'assentiment des parents ou des tuteurs légaux.

Article 39: Le mariage est prononcé par un officier de l'Etat civil agrémenté. Il sera fourni un contrat de mariage.

Article 40: Le mariage ne peut être autorisé qu'en cas d'assentiment des deux partenaires. Le mariage forcé n'est pas autorisé par la loi.

Article 41: Le mariage est interdit entre ascendants d'une même famille.

Article 42: Le mariage ne peut être dissout qu'en cas de mort de l'un des deux partenaires ou prononciation de divorce.

Article 43: Le divorce est prononcé par un officier de l'état civil agrémenté.

Article 44: Le divorce peut être prononcé lorsqu'un seul des deux partenaires le souhaite, ou par consentement mutuel.

Article 45: Si l'une des deux parties refuse le divorce, l'affaire est portée devant la justice. Une faute grave ou manquement au contrat de mariage peut entraîner de surcroît le divorce.

J'invite Monsieur le Premier Ministre, Christian Duroux, ou Madame la Ministre des Affaires Régaliennes, Solène Loyal, à venir présenter ce texte. S'en suivra un débat de 72 heures.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Christian Duroux
Vice-président
avatar

Messages : 201
Date d'inscription : 20/04/2016
Age : 25
Fonction : Vice-Président, Premier Ministre Représentant parlementaire

Feuille de personnage
Carte d'identité & Passeport - Fin de Validité : 05/01/2018
Carte Diplomatique - Fin de Validité :
Carte Visa Touriste - Fin de Validité :

MessageSujet: Re: S05 - Modification du Code Civil   Lun 6 Fév - 18:48

Monsieur le Président de l'Assemblée Nationale,
Mesdames, Messieurs les députés,

mon gouvernement propose aujourd'hui une modification du code civil. La mesure phare est sans doute le fait que nul n'obtiendra d'office la nationalité ostarienne. Il s'agit de bon sens, et l'inverse est du racisme. Au nom de quoi un enfant né de parents ostariens devrait-il obligatoirement l'être ?

Nous proposons une naturalisation obligatoire, sans mesure restrictive ou sélective, afin de ne permettre qu'aux personnes vraiment motivées, vraiment ostariennes, d'obtenir la nationalité. Dans le test de naturalisation se trouveront des questions d'histoire, de culture générale etc. que vous tous - je l'espère - connaissez.

Tous les mineurs en ayant fait la demande pourra être scolarisé dans notre pays, sans contrepartie. L'éducation est un combat international.

La deuxième modification est celle qui autorise les mariages entre deux personnes de même sexe. Il n'y a aucune raison, même pas celles invoquées par Mme Picvaux, l'année dernière, que ces unions soient interdites. Cela est une liberté, l'inverse, une discrimination.

Enfin, plus besoin de consentement mutuel ou de procès interminable pour divorcer. Les deux personnes doivent être d'accord pour se marier. Si, au cours du mariage, l'une d'elles veut divorcer, cela signifie qu'elle n'est plus d'accord avec cette union. C'est un mariage forcé !

Je vous remercie.

_________________
Christian Duroux, Vice-Président, Premier Ministre, Président de Partis Libres !, Président de Debout Ostaria, Représentant parlementaire (15 députés).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mathilde Picvaux

avatar

Messages : 375
Date d'inscription : 18/01/2016
Age : 39

Feuille de personnage
Carte d'identité & Passeport - Fin de Validité : 05/01/2018
Carte Diplomatique - Fin de Validité :
Carte Visa Touriste - Fin de Validité :

MessageSujet: Re: S05 - Modification du Code Civil   Lun 6 Fév - 21:36

Monsieur le Premier Ministre,

Je pense que vous vous attendiez très certainement à ce que je prenne la parole et que je le fasse contre ce texte. Je n'y manquerais donc pas. Comment pouvez-vous invoquer de telles modifications devant nous aujourd'hui sans la moindre gêne?

Monsieur le Premier Ministre, vous supprimez le droit du sol. Soit. Alors expliquez-moi quelle sera la nationalité d'un enfant né de parents Ostariens sur le sol de la République en attendant qu'il passe les test? Et combien même il passe les tests et échoue, que se passera-t-il? Vous expulserez l'enfant? Ou bien celui-ci restera sur le territoire sans nationalité? Cela n'est pas possible Monsieur le Premier Ministre, c'est tout simplement inconcevable.

En ce qui concerne le mariage homosexuel, et je sais que la plupart de mes députés et des citoyens me suivront, je n'ai pas changé d'avis. Je refuse le mariage pour les couples de même sexe, j'y ai toujours été opposé, je le suis aujourd'hui. Pas besoin pour nous d'entrer dans les détails, ce débat ne mènera à rien vu que vous comme nous, resterons campé sur nos positions.

Enfin, j'ai du mal à concevoir votre vision du mariage et du divorce. Alors si une personne sur les deux n'est plus en accord, c'est un mariage forcé et il doit être annulé? Et où est l'esprit humain et social dans cette modification? Peut être devriez vous aller plus loin et punir celui qui souhaiterais ne pas divorcer?

Monsieur le premier Ministre, ces modifications n'ont aucun sens et c'est la raison pour laquelle l'ensemble de mon groupe s'y opposera farouchement sans changement radical de votre part. Nous sommes prêts à travailler ensemble et faire des concessions, mais ne nous demandez pas l'impossible!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erce Klinton

avatar

Messages : 147
Date d'inscription : 17/01/2016
Age : 27

Feuille de personnage
Carte d'identité & Passeport - Fin de Validité : 17/07/2017
Carte Diplomatique - Fin de Validité :
Carte Visa Touriste - Fin de Validité :

MessageSujet: Re: S05 - Modification du Code Civil   Mar 7 Fév - 17:55

Applaudissement générale.

Monsieur le président de l'assemblée nationale,
Monsieur le Premier ministre,

Rassurez moi ceci est un rêve ?
Je suis totalement en accord avec Madame Picvaux de plus si je ne me trompe pas, Monsieur le Président vous pourriez confirmer si possible.

Concernant des modifications d'une loi, cela ne se fait-il pas par amendements selon les ajouts et où suppression ?

Je sollicite également la mise en place d'un règlement de l'assemblée nationale avant que certain commence à prendre les grandes airs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Christian Duroux
Vice-président
avatar

Messages : 201
Date d'inscription : 20/04/2016
Age : 25
Fonction : Vice-Président, Premier Ministre Représentant parlementaire

Feuille de personnage
Carte d'identité & Passeport - Fin de Validité : 05/01/2018
Carte Diplomatique - Fin de Validité :
Carte Visa Touriste - Fin de Validité :

MessageSujet: Re: S05 - Modification du Code Civil   Mar 7 Fév - 18:50

Madame, Monsieur les députés,

je m'adresserai tout d'abord à M. Klinton, qui n'a pris la parole que pour faire du hors-sujet et sans ne rien ajouter de nouveau. Je souhaiterais également que vous restiez poli, merci bien.


Il prit un ton plus calme.

Mme Picvaux, commençons par le commencement. Un enfant né de parents ostariens sur le sol ostarien n'aura pas de nationalité. Il pourra cependant prétendre à la carte touristique avant sa majorité. Si, à sa majorité, il passe les tests et échoue, il n'aura pas la nationalité ostarienne, mais pourra toujours prétendre à la carte touristique. Un Ostarien doit vouloir être ostarien.

D'ailleurs, les tests ne seront pas très difficiles. Si vous ne savez pas quel était le régime politique avant la République, ou que vous ne savez pas qui est Président de la République ... ce n'est pas le cas, j'imagine ... j'espère ...

Votre argument de "nous campons sur nos positions comme vous" ne vaut rien. Nous sommes disposés à changer d'avis sur n'importe quel sujet, mais, pour ma part, je n'ai encore jamais entendu d'argument contre le mariage homosexuel, alors que des arguments pour cette liberté existent. Donc je vous remercierai d'éclairer votre position, sans quoi je ne pourrai pas changer quoi que ce soit à ce texte.

Enfin, quant à votre question sur le mariage, je crois avoir bien expliqué ma position. Je ne me trompe pas en disant que vous acceptez le fait qu'une personne sur les deux ne veuille pas se marier ? Imaginons que maintenant, quelqu'un veuille vous épouser, et que vous ne le souhaitez pas, Mme Picvaux, n'auriez-vous pas votre mot à dire ?

C'est la même chose en cours de mariage. Si une personne du couple ne souhaite plus avoir pour mari ou pour femme son conjoint ou sa conjointe, il s'agit du même cas de figure. Oseriez-vous le nier ? Affirmerez-vous que le mariage serait "sacré" ?

Je vous remercie.

_________________
Christian Duroux, Vice-Président, Premier Ministre, Président de Partis Libres !, Président de Debout Ostaria, Représentant parlementaire (15 députés).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mathilde Picvaux

avatar

Messages : 375
Date d'inscription : 18/01/2016
Age : 39

Feuille de personnage
Carte d'identité & Passeport - Fin de Validité : 05/01/2018
Carte Diplomatique - Fin de Validité :
Carte Visa Touriste - Fin de Validité :

MessageSujet: Re: S05 - Modification du Code Civil   Ven 10 Fév - 9:36

Monsieur le Ministre, une nouvelle fois je désapprouve totalement votre vision et je ne pourrais malheureusement pas voter en faveur de ce texte. Comment peut-on accepter qu'un enfant né à Ostaria, de parents Ostariens de génération en génération ne puisse pas obtenir la nationalité de fait et même se retrouver avec une carte touristique. Cela en devient même ridicule.

Pour le mariage homosexuel, je ne l'ai jamais caché, j'ai toujours été contre. J'ai une conception de la famille peut être conservatrice à votre goût mais c'est une femme et un homme et rien d'autre. Je ne dis pas que deux hommes ou deux femmes ne peuvent pas éprouver de l'amour, je dis simplement qu'ils ne reflètent pas ce que je considère comme une véritable famille. Je leur ai octroyé le droit du pacte civil, je n'irai pas plus loin dans la législation.

Enfin, toujours sur le mariage, je ne pense pas que ce soit quelque chose de sacré. Je dis simplement que c'est un engagement moral et républicain de deux personnes devant la loi. Et que si l'une des deux personnes souhaitent mettre fin à ce contrat, il doit le faire devant la République et cela passe donc par un divorce devant la Justice.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Christian Duroux
Vice-président
avatar

Messages : 201
Date d'inscription : 20/04/2016
Age : 25
Fonction : Vice-Président, Premier Ministre Représentant parlementaire

Feuille de personnage
Carte d'identité & Passeport - Fin de Validité : 05/01/2018
Carte Diplomatique - Fin de Validité :
Carte Visa Touriste - Fin de Validité :

MessageSujet: Re: S05 - Modification du Code Civil   Ven 10 Fév - 17:13

Ai-je bien entendu ? Vous avez octroyé le droit du pacte civil aux couples homosexuels ? Regardez donc l'article 29 de l'actuel code civil et vous verrez ... vous verrez que c'est parfaitement faux. Cette vision, qui consiste en une interdiction d'un droit à une partie de la population. C'est indigne de notre devise : "Egalité, Paix, Unité". Cela est tout, sauf de l'égalité. Le conservatisme n'a aucun sens s'il s'agit seulement d'un symbole qui punit une partie de la population.

En ce qui concerne le fait qu'un enfant né de parents ostariens dans notre pays n'ait pas d'office la nationalité ostarienne, j'aimerais tout simplement vous demander : Mme Picvaux, avez-vous choisi vos parents, l'endroit où vous êtes née ? Non. Tout le monde devrait avoir les mêmes conditions d'obtention de la nationalité ostarienne. Où est le problème d'avoir avec une carte touristique ?

Et en ce qui concerne le divorce, dois-je en conclure que je vous ai convaincue ?

_________________
Christian Duroux, Vice-Président, Premier Ministre, Président de Partis Libres !, Président de Debout Ostaria, Représentant parlementaire (15 députés).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alex Colin
Admin
avatar

Messages : 647
Date d'inscription : 11/01/2016
Age : 36

Feuille de personnage
Carte d'identité & Passeport - Fin de Validité : 05/01/2018
Carte Diplomatique - Fin de Validité :
Carte Visa Touriste - Fin de Validité :

MessageSujet: Re: S05 - Modification du Code Civil   Ven 10 Fév - 17:22

Le débat est terminé. Passons aux votes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: S05 - Modification du Code Civil   

Revenir en haut Aller en bas
 
S05 - Modification du Code Civil
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les animaux ne sont plus considérés comme des biens meublés
» L’entretien d’un mur mitoyen
» Mariage de cousins germains !
» Etat-Civil: Adresse postale du Service Central
» Semaine internationale du portage => code promo ;-)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
République d'Ostaria-RPG Politique :: Lunont Capitale :: Assemblée Nationale :: {A-N} Débats-
Sauter vers: