République d'Ostaria-RPG Politique

Micronation
 
Derniers sujets
Les posteurs les plus actifs du mois
Stéphane Dubois
 
Jérôme Plassel
 
Damien Carmel
 
Albert delfrous
 
Représentant Belgogien
 
Christian Duroux
 
Julien Battista
 
John Wilkilson
 
François Dickson
 
Jeffrey Simkos
 
Les posteurs les plus actifs de la semaine
Albert delfrous
 
Jérôme Plassel
 
Représentant Belgogien
 
Ceux qui commencent le plus de sujets
François Dickson
 
Alex Colin
 
Jérôme Plassel
 
Albert delfrous
 
L'État Ostarien
 
Stéphane Dubois
 
Louis Chaldon
 
Mickaël Ruiz
 
Christian Duroux
 
Nicolas Barouel
 
Connexion
Nom d'utilisateur:
Mot de passe:
Connexion automatique: 
:: Récupérer mon mot de passe

Partagez | 
 

 Histoire de Debout Ostaria

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Christian Duroux
Vice-président
avatar

Messages : 201
Date d'inscription : 20/04/2016
Age : 25
Fonction : Vice-Président, Premier Ministre Représentant parlementaire

Feuille de personnage
Carte d'identité & Passeport - Fin de Validité : 05/01/2018
Carte Diplomatique - Fin de Validité :
Carte Visa Touriste - Fin de Validité :

MessageSujet: Histoire de Debout Ostaria   Mer 12 Avr - 10:38

Debout Ostaria a été créé le 3 février 2016 par Jérôme Plassel. Ce fut dès lors un mouvement gaulliste, républicain, souverainiste et protectionniste.

Jérôme Plassel fut nommé Ministre du Développement Durable dans le gouvernement de Mathilde Picvaux et rédigea deux lois importantes : "Lutte contre le réchauffement climatique" et "Énergie durable". Il quitta le gouvernement suite à la modification du code électoral qui stipulait que pas plus de 5 partis politiques ne pouvaient être créés.

Le ministre démissionaire, qui avait dénoncé ces actes anti-démocratiques, se présenta pour Debout Ostaria à l'élection présidentielle de juin 2016, où il arriva 3ème, derrière Nicolas Barouel et Erce Klinton. Il appela à voter pour le premier, en échange de sa promesse solennelle et en public de supprimer le chapitre 7 du code électoral, surnommé "loi des 5 partis".

Largement élu, il ne tint pas sa promesse. Alors Jérôme Plassel présenta sa liste électorale aux élections législatives d'octobre 2016, avec Louis Chaldon, le leader d'un mouvement pour la démocratie directe et Christian Duroux, un des personnages influents du parti, avec pour unique objectif de supprimer la limitation des partis politiques, après lequel il démissionnerait.

Malheureusement, il n'arriva que 2ème, juste derrière le Parti Républicain, sortant. Alors il fonda Partis Libres !, parti confédérant des mouvements contre la limitation des partis politiques. Bientôt, l'Alliance Démocratique, conduite par Louis Chaldon, et Les Patriotes, conduit par Solène Loyal, les rejoignirent. À l'élection de la présidence de Partis Libres !, il obtint sans difficulté la victoire avec près de 85 % des voix.

Finalement, il accepta le poste de Ministre du Développement Humain afin d'organiser un référendum sur la "loi des 5 partis", qui aurait lieu en mars 2017.

Il se présenta à l'élection présidentielle de janvier 2017 pour la seconde fois, avec pour unique adversaire le Président de la République sortant, François Dickson, qui avait précédemment fait passer un traité international sans l'aval de l'Assemblée Nationale. Heureusement, Jérôme Plassel avait dénoncé cela à la Cour suprême et le traité fut déclaré non valable. Avec 51 % des voix, Jérôme Plassel devint le second Président de la République d'Ostaria.

Il engagea aussitôt des réformes avec un gouvernement composé de membres de Debout Ostaria ainsi que de l'Alliance Démocratique et de Les Patriotes. Les baisses d'impôts, la relance de l'économie et du pouvoir d'achat finirent par payer : le chômage passa sous la barre symbolique des 10% pour la première fois de l'histoire du pays.

Christian Duroux, le Premier Ministre et Vice-Président de la République, conduit alors la liste du mouvement Debout Ostaria aux élections législatives. Malheureusement arrivé 2ème, derrière le Parti Républicain, il dût laisser sa place à Mathilde Picvaux. Il devint cependant Ministre du Développement Durable et obtint le poste de Ministre des Affaires Étrangères et de la Défense pour Émilie Duharnais.

Ostaria vécut une période sombre : le gouvernement ne faisait rien. Mathilde Picvaux, alors Premier Ministre, ne déposait aucun texte de loi, malgré les propositions des ministres DO.

Alors ce fut décidé entre eux et le Président de la République : ils feraient passer les textes de loi comme propositions de loi. Et ce fut le cas. Ils passèrent tous, même le Code civil, qui organisa la réforme de la nationalité ostarienne et la mise en place du divorce si l'un des deux partenaires le souhaite, ainsi que le mariage homosexuel, que le Parti Républicain avait pourtant ardemment combattu lors de la précédente législature. Les députés du Parti Républicain - comme ceux des pseudo-Démocrates - ne votaient pas. Ils n'étaient même pas présents à l'Assemblée Nationale.

Jérôme Plassel organisa un référendum sur un projet de nouvelle Constitution et de modification du code électoral les 15 et 16 avril, qui proposaient principalement la mise en place du jugement majoritaire, la suppression du Sénat, la suppression du poste de Premier Ministre et l'obligation de passage des lois à la Cour Suprême afin de vérifier qu'elles ne sont pas inconstitutionnelles.

Suite aux résultats du référendum de mars 2017 sur le chapitre 7 du code électoral, qui vit une large du "oui", qui signa la fin de la limitation du code électoral, le bureau politique de Partis Libres !, présidé par Christian Duroux, le Président de la République ayant renoncé à sa charge après son élection, décida, dans les règles fixées par le code électoral, d'organiser un vote interne afin d'acter la dissolution du parti, qui n'avait plus lieu d'être.

Les résultats furent rendus publics le 11 avril 2017, date à laquelle Partis Libres ! laissa la place à Debout Ostaria et à l'Alliance Démocratique, devenus des partis ... libres !

_________________
Christian Duroux, Vice-Président, Premier Ministre, Président de Partis Libres !, Président de Debout Ostaria, Représentant parlementaire (15 députés).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Histoire de Debout Ostaria
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Histoire de la prison Bonne Nouvelle de Rouen
» Histoire des noms de nos navires
» L'histoire du Corps de Marine
» L'histoire de petit Louis
» histoire de paysan normand

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
République d'Ostaria-RPG Politique :: Partis Politiques :: Debout Ostaria-
Sauter vers: